Le teint et le sourire éclatants, crane rasé, bottines noires et pantalon noir, Bonaventure kell, la trentaine, se raconte sans s’économiser ni se réfugier derrière des volte-face de people. L’homme d’affaire et propriétaire pourtant en pleine journée marathon pour la promo de l’ouverture de son bar à parfums de luxe, nous parle de sa carrière et de ses business dans cet interview et y démontre sans peine qu’il est bien l’un des hommes d’affaires les plus prometteurs de sa génération.

BEA: Bonjour pouvez vous vous présentez et décrire votre parcours ???

BK: Je suis Bonaventure kell, Consultant pour les magasins de luxe en France, je vis à Paris, et actuellement j’ai lancé mon projet de boutique de parfums de luxe à Douala, au quartier Bonapriso, très satisfait du résultat.

BEA: en dehors de votre boutique de parfums de luxe qui est au Cameroun aviez vous d’autres boutiques ou d’autres projets ????

BK: Oui justement j’ai deux boutiques de vêtements mais que du « Vintage ». Quand on parle du Vintage on parle des vêtements de plus de 20 ans, la boutique s’appelle « NICE SPICE« . Mon concept est d’inspirer les maisons de coutures, ces maisons viennent à moi pour du consulting, faire le choix des pièces anciennes qui leurs permettent de préparer les nouvelles collections, que ce soit pour le choix des tissus ou des matériaux, nous travaillons dans ce but pour apporter un plus dans le milieu de la mode.

BEA: y’a t’il des projets particuliers sur lesquels vous souhaiteriez vous investir ?????

BK: à la base j’ai beaucoup de projets,chaque fois que je termine un projet, je vois toujours un peu plus loin, j’ai l’intention de m’investir à l’international la je pense à m’installer à New-York, avec « NICE spice »parce que le vintage au États-Unis est très rentré dans les mœurs car les américains ne s’habillent que vintage et je penses que c’est un marché assez porteur du côté des USA, maintenant c’est Paris demain ça pourra être New-York, c’est ça mon projet d’aller un peu plus loin avec ma boutique « Nice Spice ».

BEA: Avec qui aimeriez vous collaborer, que se soit people ou personne no Name???

BK: Les collaborations j’en ai déjà mais particulièrement aujourd’hui je cherches une collaboration avec Rihanna, Bella Hadid, actuellement ce sont les deux grosses figures de la mode qui sont dans sphère. Et bella Hadid que j’ai failli avoir comme cliente, mais pour le moment ça pas pu être possible.

BEA: Que conseilleriez vous à un jeune débutant , y’a t’il des précautions pour ne pas avoir des surprises dans cette carrière ????

BK: On va dire que l’activité du vintage c’est pas de la rigolade, y’a quand même des entreprises qui doivent nourrir leur(s) employés après une collection de vêtements, donc il faut bosser dur, il faut de la rigueur, et avoir vraiment beaucoup de goût, être disponible pour les voyages, il faut savoir reconnaître la qualité des produits vintage que l’on propose aux maisons de coutures ou aux quelconques clients, donc la base c’est rigueur et persévérance.

BEA: Rencontrez vous des difficultés dans votre boulot ???

BK: Beuh oui c’est comme tous les boulots, on rencontre énormément de difficultés, et le plus difficile est de trouver le bon produits au bon moment, se lever très tôt le matin pour aller à la recherche des pièces rares, c’est de pouvoir surtout répondre à la demande d’un styliste vu que les collections changent 4 fois l’an, il faut les suivre donc c’est vraiment la bagarre, et en ce qui concerne le bar à parfums la difficulté ici c’est de maîtriser les notes de parfums de pouvoir adapter un parfum à l’assudation du client, essayé d’apporter toujours du nouveau et surtout établir une relation de confiance tout part de là.

BEA: le plus beau souvenir dans votre carrière ???

BK: Le plus beau souvenir ce sont les apparitions, la presse people (Vogue, Madame Figaro, le parisien…) tous ces magazines qui ont cru en moi et ont propulsé ma carrière et de me mettre dans la lumière.
Et le vogue Américain qui me classe 4eme boutique la plus grande à Paris.

BEA: Black Empire Africa vous remercie et vous souhaite bon suite dans votre carrière.

BK: C’est moi qui vous remercie et j’espère vous revoir la prochaine fois.

QUELQUES IMAGES

Vos Commentaires ci-dessous

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
25 + 9 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.